Lumière pulsée domicile visage ovale

Puis, appuyer pour déclencher le flash lumineux. Le procédé est rapide une aisselle est traitée en 2 minuteset indolore, se limitant à une fugitive sensation de chaleur.

Si les appareils utilisés à la maison sont moins puissants que ceux réservés aux instituts ou aux dermatologues, ils ne sont cependant pas anodins. Face à la forte croissance des effets indésirables brûlures notamment liés à l'usage de ces épilateurs, l'Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail Anses a déploré, dans un avis publié en marsle manque d'encadrement spécifique de ces appareils dits "à visée esthétique".

Les épilateurs à lumière pulsée à domicile, un plan au poil?

L'Anses recommande donc de les soumettre aux mêmes exigences que celles réglementant les dispositifs médicaux, pour mieux garantir leur innocuité. Les études sont encore peu nombreuses. Les tests cliniques menés par Philips, l'un des fabricants, donnent certes des résultats à la hauteur des attentes.

Poils fins, peaux mates, instabilité hormonale, certaines zones délicates du corps… Les dermatologues savent reconnaître les peaux prédisposées à la repousse paradoxale et agir en conséquence.

Le phénomène est donc relativement rare quand l'épilation durable est pratiquée par un pro, mais il pourrait être plus fréquent à domicile. Or, ces appareils, pour des raisons de sécurité, ne disposent pas de la puissance suffisante. Non seulement le poil ne tombe pas, mais la diffusion de chaleur pourrait stimuler la pousse du poil.

Aussi, ces dispositifs sont indiqués aux peaux claires et non bronzéesà la pilosité foncée. Les zones épilées tranchent souvent avec les zones non épilées, où la pilosité suit son processus normal d'évolution. Ainsi, la puberté, la ménopause, la grossesse ou les traitements hormonaux peuvent avoir une importance plus ou moins importante sur la pilosité, notamment celle du visage.

En résumé, une technique d'épilation par lumière ne stimule pas la croissance des poils sur des zones jamais traitées. Il est donc judicieux de flasher tous les mois sur cette zone. Comment ça se fait? Les poils sont amenés à repousser sous la peau lorsqu'ils ont été "cassés" lors d'une dépilation par arrachage cire ou épilateur électrique ou lors de rasage chez certaines personnes. Dans ce cas, le poil se retrouve sous la peau et avec une extrémité tranchante.

La lumière pulsée est-elle autorisée pour l’épilation définitive du visage ?

Lorsque le poil se remet à pousser, ce côté "tranchant" lui permet de prendre un chemin différent de son conduit habituel.

Il pousse alors au travers des tissus sous cutanés, créant au passage une inflammation de ces tissus. Dans le cadre d'une épilation définitive du visage par flash, le poil va tomber dans son intégralité.

Ce poil n'a alors aucune possibilité de s'égarer hors de son canal naturel. Les personnes qui vivent au quotidien ces maudits boutons dus à des poils sous peau, verront après 2 à 3 séances de dépilation tout cela disparaître et la peau recouvrer un aspect normal. Rédigé par E-swin le Mots-clés : epilation définitive, visage, barbe, moustache, homme, femme, e-swin, e-one, dépilation.