Lamictal surpoids

Je vous remercie de m'avoir lue. Tags: Aucun e. Coucou Eléa, Je découvre ton message! Alors le Prozac déjà a tendance chez pas mal de gens à faire maigrir. C'est un AD "boostant" contrairement au Deroxat par exemple qui est plus zenifiant. Je sais pas s'il est mieux que l'Effexor qui lui est aussi boostant.

Perso sous prozac, je perds du poids. J'ai fait une grosse rechute dépressive sous prozac car j'étais très isolé. Il y a une dizaine d'années également, j'étais bien dépressif, je sortais de BDA et d'un deuil, et j'ai pris lamictal lamotrigine. Humeur plus positive et tout.

Troubles bipolaires et troubles des conduites alimentaires

Ce médicament thymorégulateur est prescrit surtout pour les humeurs dépressives chez les schizos dystimiques et les bipolaires. Maintenant quand j'ai fait ma rechute dépressive il y a 2 ou 3 ans liée au contexte, je précise! Je pense que c'est le traitement qui me réussissait le mieux. A présent j'ai un petite dose de lithium 1 comprimé de théralite LP Je t'avoue que c'est pas la panacée mais pour l'humeur c'est correct. Je pense que le prozac était plus efficace sur mon anxiété.

Je sais pas Je suis un cas presque désespéré niveau thymique. Finalement tu vois je suis obligé d'en prendre deux Le lamictal fait grossir modérément voire peu ou pas du tout. Ça dépend des gens. Moi ce qui m'a fait prendre 10 kg c'est lamictal ET lithium. Surtout le lithium. Sous lamictal, prozac et risperdal, j'étais mince. Là sous lamictal, lithium et risperdal j'ai encore des kgs en trop. Je suis plutôt mince naturellement mais faut pas compter sur les médocs pour nous faire maigrir Bien à toi.

Commentaire Envoyer Annuler. Merci beaucoup quasi-mire de ta réponse. Mon mari, devant mon état, a contacté par mail mon ancienne psychiatre, qui a pris sa retraite en mars dernier après m'avoir suivie 15 ans. Elle lui a répondu que le plus important était que j'"adhère" au traitement. Voilà pourquoi je veux me renseigner au maximum. Je sais que nous ne réagissons pas tous de la même façon aux médicaments, mais toute expérience est digne d'intérêt.

Ce forum m'a beaucoup aidée par le passé. Je constate une fois encore que l'entre-aide est toujours présente. De rien Eléa. Moi aussi comme Versus on m'a monté progressivement les doses d'antidépresseur, et moi aussi petit à petit l'effet s'estompait. Je suis passé de 5mg de Seroplex, à 10 mg Prozac, puis Jusqu'à atteindre 40 mg. Ça n'a pas empêché ma dépression en Merci beaucoup de ta réponse versus. Moi aussi, comme vous, on a dû augmenter les doses d'antidépresseur. Ce qui n'a pas empêché ma dépression actuelle.

J'envisage sérieusement de changer d'AD. Y a-t-il d'autres expériences? Merci Persillade. J'ai regardé l'anafranil; la prise de poids est notée dans les effets secondaires. En fait, elle est notée pour tous les AD que j'ai regardés, sauf le Prozac. Et surtout, il y a un gros risque de constipation.

Et j'ai déjà de sérieux problèmes de ce côté. Je crois que je vais essayer le Prozac. Lors de mon dernier épisode dépressif la psy m'a prescrit un antidépresseur, le brintellix, qui a été efficace sur moi à faible dose, assez rapidement au bout de semaineset qui m'a provoqué un petit épisode hypomaniaque mais qui sont chez moi très faibles et sans conséquences sur ma vie qui s'est terminé aussitôt les antidépresseurs réduits.

J'aimerai donc arrêter tout traitement de fond, essayer de coupler psychothérapie et bonne hygiène de vie et en cas d'épisode dépressif des antidépresseurs. Je déménage et change de psy à la rentrée, j'ai peur qu'il refuse de me prescrire des AD si je refuse un traitement de fond Je ne sais pas si cette peur est fondée.

Je ne me vois pas subir autant d'effets secondaires, et des années de tâtonnements sans savoir si ça vaudra finalement la peine d'avoir fait tout ça Désolée si ce pavé est un peu indigeste! Si vous avez des expériences similaires, ou un avis sur la question, je serai heureuse de vous lire et d'échanger avec vous! Pas envie de revivre ça! Ça parait superficiel mais je commence enfin à aimer mon corps, à presque 30 ans, et je n'ai pas envie de retomber dans le dégoût de soi et cie. Passer d'une minceur très confortable à du surpoids, ça traumatise, en effet.

Si l'actuel t'apporte davantage d'inconvénients acné, inconfort physique et surtout mal-être de voir ton visage détérioréalors il faut en changer. Le lithium est réputé pour être assez bourrin, donc il faut en parler à un médecin. Perso, je n'hésite pas à dire à ma psychiatre que je ne veux plus de médoc faisant grossir, je n'aime déjà plus mon corps à cause de cela donc autant éviter d'en ajouter une couche. Elle en tient compte dans ses choix de prescription.

N'aie pas peur de dire ces choses à ton prochain psychiatre. S'il n'est pas capable d'en tenir compte, cela signifiera qu'il ne sera pas adapté pour toi. Je suis sous lamictal depuis 3 semaines. Je suis à 50mg en 2 prises et je vais passer à mg jeudi. Pour le moment, je n'ai aucun acné, ni effet secondaire.

J espère que je ne vais pas avoir la même chose que toi. Je trouve que le lamictal commence depuis une semaine à me remonter le moral. J'ai aussi mg de tégrétol et 20mg de déroxat. Le psy ne compte pas aller plus haut que mg de lamictal et veut m enlever le tégrétol que j'ai tjs très bien supporté, aucun effet secondaire, seulement il ne réglait pas mes dépressions. Il a très bien fonctionné sur mes hypomanies. J'ai lu des témoignages où le lamictal était diminué à 75mg.

Mon psy me dis que le lamictal commence à être efficace à 50mg. Peut-être essayer de le mettre plus bas pour voir si ton acné disparaît? Le lamictal n a aucune efficacité à 50mg, encore moins avec du tegretol en même temps qui est inducteur enzymatique. Cherry, je te comprends! J'ai eu 2 traitements roaccutane pour une acné terrible lors de mon adolescence! J'ai moi aussi été sous lamictal ou mais pas d'acné.

Lamictal surpoids

Mais attention j'étais sous pilule Belara qui est une pilule antiandrogénique. Tu as aussi Diane Bref, un gynéco te conseillera.

Dans tous les cas, il faut régler ton problème d'acné car ça joue sur ton humeur. Donc soit continuer lamictal mais mettre en place un traitement contraceptif à climat oestrogénique. Ou tenter un autre régulateur. Je lui ai demandé à quelle dose le lamictal est efficace et sa réponse : "il n'y a pas de dose, chaque personne est différente et vous devriez commencer à en sentir les effets et nous arrêtons à mg". Il m'a déjà dit de ne pas faire attention à ce qui se dit sur le net.

Lui il est psy et il a fait des études! Tu fais ce que tu veux de ton traitement lucie, j informe juste que mg a moins d être sous inhibiteur enzymatique ça n a aucun intérêt, même le vidal qui est la base de la base est stephanie des marseillais perte de poids courant.

Il est vrai kust que j avais aussi lu sur le net que le lamictal doit être dosé entre et mg. Je suis aussi surprise que mon psy veut l arrêter à mg, mais il m'a dit qu'il me connais ainsi que ma sensibilité aux molécules. Je ne sais pas si c'est le lamictal qui me fait aller mieux. Je sors tjs des dépressions. Je suis aussi à 40mg de seresta et lui m aide à calmer mes angoisses. Je vis des jours difficiles en ce moment, mais je traverse le stress, les épreuves familiales en étant assez forte grâce à mon traitement.

Je suis très contente de n avoir aucun effet secondaire du lamictal, mais d après mes lectures, les réactions cutanées arrivent dans les 8 premières semaines.

Sachant que depuis un an je me tartine de crème et prend déjà du zinc tous les jours. Elle m'a dit qu'il faudrait voir avec ma gynécologue pour changer de pilule, mais là j'en prend une mini-dosée que je comptais supprimer dans les mois à venir, car mon conjoint va subir une vasectomie et que je ne veux justement plus prendre d'hormones.

Je suis en train d'accumuler les traitements juste pour pouvoir prendre un traitement qui jusque là mais je sais c'est long avant d'avoir des résultats n'a aucun effet positif sur moi. C'est frustrant. Je ne vois pas l'intérêt de subir un traitement de fond lourd alors que je peux mettre en place d'autres solutions pour limiter au max mes épisodes dépressif et en dernier recours prendre des antidépresseurs à faible dose sur quelques semaines puisqu'ils sont efficaces sur moi.

Je déménage et change de psy en octobre, j'ai vu mon ex-psy pour la dernière fois il y a deux semaines, elle est partie en vacances actuellement donc je suis dans l'attente, je ne sais pas s'ils entendront mon point de vue Ouais franchement si tu continues à être mal pour ton acné, je vois pas l'intérêt du lamictal. Oui nous parlons d'un traitement chimique mais il a une efficacité moindre si le patient n'est pas d'accord avec son traitement.

Pour qu'un médicament soit efficace à plein, le consentement du patient est à mon sens indispensable. Et franchement, avoir des boutons c'est pas top pour le moral. Fais entendre ton point de vue à un psy. Mais ne reste pas sur un traitement pris à contre coeur. Quant au roaccutane, aucun signe de dépression sur moi, si ce n'est les 1ers temps mais pq j'avais bcp d'acné!!!

Il n'y a pas de raisons pour que tu développes des effets secondaires, j'ai l'impression que la lamotrigine est relativement bien supportée par la majorité dites-moi si je me trompe!

Personnellement j'ai eu quelques nausées surtout au début, et beaucoup plus de rêves que d'habitude ou bien je m'en rappelais particulièrement bien par rapport à avant idkmais les deux se font plus rares. En revanche, n'arrête rien sans en avoir informé ton psy qui te dira si tu enlèves tout d'un coup ou progressivement et te donnera une autre molécule.

Merci badgalje suis bien d'accord!