Regime hidrografico de um rio

C'est dans ce cadre qu'enpour comprendre le fonctionnement de ces systèmes complexes, le Département de Géologie et Océanographie de l'Université de Bordeaux lance un vaste projet d'étude de la plate-forme de la Guyane française qui reste un bel exemple de marge passive.

C'est le temps d'une vaste coopération réaliste. Ce projet intéresse aussi des pays voisins de la Caraïbe qui souhaitent se joindre à nos recherches en raison de leur intérêt scientifique.

Parmi eux, le Centre de recherches de la Marine colombienne dans le cadre d'accords de coopération durables et productifs consentis entre la France et la Colombie nous ouvre les côtes de la Caraïbe et du Pacifique.

Quelle opportunité pour nous d'étendre nos recherches sur deux plates-formes tectoniquement actives et différentes des Guyanes de par la proximité de la cordillère des Andes. Entre etles organismes nationaux et internationaux soutiennent nos intentions par l'octroi de moyens matériels et logistiques. C'est dans ce contexte que nous avons développé une activité scientifique marquée par de nombreuses publications.

Toutes les publications sont spécifiques à chacune d'entre elles. Une synthèse de nos recherches est nécessaire pour nous conformer au but initialement envisagé.

Les dernières datations C14 ont été obtenues en Toutes les autres ont fait l'objet de longues études. Nous avons choisi les plus représentatives. Le précieux matériel récupéré lors des campagnes hauturières, sur le littoral et sur le continent a pour la plupart disparu.

Restent les données brutes et les analyses des carottes que nous joignons en annexe. C'est un transfert que nous jugeons utile de mettre à disposition de prochains utilisateurs. Nous présentons ici la synthèse de ces travaux "crépusculaires" et décrivons les points de recherche originaux.

Ils sont issus d'affleurements de produits primaires roches magmatiques, métamorphiques et sédimentaires et secondaires d'altération altérites et sols. Ils résultent de l'agressivité du climat.

Trois marges ont été retenues, l'une réputée stable en bordure de socle pénéplané Guyanesles deux autres sur des marges d'accrétion, proches de reliefs jeunes Colombie caraïbe et Colombie Pacifique Fig.

PUJOS, Lorsque le niveau de la mer est proche de l'Actuel, la charge solide des fleuves se dépose sur les plates-formes formant autant de systèmes dispersifs sous contrôle du climat et de l'hydrodynamique régionale. Sous un mètre de vases récentes homogènes, notez les alternances de sables fins, silts et vases sableuses à débris coquilliers de lamellibranches, gastéropodes….

En bordure d'un craton pénéplané, cette plate-forme, sismiquement inactive, n'en est pas pour autant complètement stable. BOYÉ une flexure continentale liée à la subsidence provoquée par le poids des sédiments. ODIN, Des réflecteurs acoustiques et l'existence de dépôts terrigènes sont visibles sur l'ensemble de la plate-forme M. La surrection de la cordillère exerce une influence majeure sur l'évolution morphologique régionale P.

Les profils sismiques et la bathymétrie montrent la juxtaposition de dépôts terrigènes et de formes construites organogènes. Au nord, les chaînons volcaniques tertiaires du Baudo se prolongent sur la plate-forme induisant une extrême étroitesse et une pente forte voir Fig. Un ensemble de réflecteurs révèle plusieurs corps sédimentaires Fig. Sur les plates-formes, plus de 1 échantillons prélevés au toit des dépôts ont été étudiés M. Les méthodes d'analyse des minéraux argileux sont décrites dans C.

Données extraites de C. ODINO. PUJOS C'est le cas des marais de la Mana en Guyane française M. Les roches basiques privilégient la formation de chlorite ferromagnésienne au détriment de l'illite potassique. Ces dernières semblent mieux représentées dans les assemblages dérivés des provinces pétrographiques acides M. Kaolinite et smectites des régions à faible relief sous climat tropical chaud et humide sont issues respectivement d'une hydrolyse météoritique intense des cuirasses latéritiques et de néoformations dans les plaines mal drainées du littoral.

Les fleuves qui traversent le bouclier guyanais, par leur nombre élevé et leur vaste distribution, collectent la kaolinite puis assurent son transport à l'océan. La relative rareté des smectites dans les fleuves et les bassins versants suggère une formation par authigenèse.

En revanche, la dispersion des smectites des sédiments de surface de la vasière est désordonnée depuis 1 ans BP Tab. La sédimentation différentielle de ce minéral, "plus petit et de meilleure flottabilité que les autres constituants du cortège", évoquée par R.

Les fortes décharges, liquide et particulaire, qui transitent par le delta pénètrent dans le golfe de Paria, la Caraïbe et le proche Atlantique où elles se mélangent aux suspensions d'origine amazonienne M. Sur le littoral, les pélites sont concentrées sur le fond en une couche néphéloïde entretenue par les remises en suspension sous l'effet des houles, vagues et courants zone des bancsde l'action tidale inter-bancs.

Sur la plate-forme, le courant des Guyanes est unidirectionnel en surface. On retrouve sa trace dans les dépôts vaseux du golfe de Paria et en partie en mer Caraïbe M. Ce matériel en suspension est effectivement composé d'argile et de silts fins à moyens M.

Une autre partie, allochtone, d'origine méso-américaine, est dispersée sur les côtes colombiennes par le contre-courant de Panama J. Une couche néphéloïde, comme sur les Guyanes, est entretenue par les remises en suspension. Aux embouchures, les terrigènes sont soumis à des houles et des courants de marée d'énergie modérée qui induisent une dérive littorale vers le nord.

Un tri dimensionnel des éléments les plus fins se manifeste vers le large, puis vers le nord sous l'action du courant de Colombie, phénomène particulièrement évident lorsque la largeur du plateau permet d'en enregistrer les effets M.

Kaolinite et smectites qui leur sont associées sont issues des plaines alluviales à mangrove P. Le courant de Colombie reste le vecteur essentiel de dispersion vers le nord. Le courant de Colombie véhicule les smectites en provenance de la province d'Esmeraldas drainée par trois fleuves M. Cette région est une source de smectites. Uber 50 off for 10 rides le littoral, les plaines alluviales à mangrove sont de trop faible extension pour envisager un apport local significatif.

Nous avons vu que l'Amérique centrale alimente aussi la partie sud occidentale de la Caraïbe. Illite et chlorite proviennent en partie seulement du drainage des chaînons du Baudo par les petits fleuves côtiers. Leur essor confirme l'absence d'apports turbides. C'est particulièrement évident sur les Guyanes où les rejets amazoniens se déversent pour la plupart dans le canyon situé au droit de l'embouchure du fleuve J.

L'absence de ces apports turbides, tout en favorisant le développement des récifs, réduit la croissance des mangroves C.

Au large du Brésil, dans le prolongement de cette ceinture corallienne, l'âge des oolithes est compris entre 2 1 et 1 4 ans BP, indice du dernier Maximum Glaciaire et de l'amorce de la transgression J. MALEY,époque pendant laquelle le climat apporte aux régions septentrionales de l'Amérique du Sud les principaux éléments de leur différenciation.

GATES, HAHN, Les nappes de matériaux grossiers dans les sols d'Amazonie apportent également la preuve de l'existence d'épisodes climatiques secs au cours desquels une "forte érosion est accentuée sous un couvert végétal raréfié" F.

Le climat agressif affecte l'érosion des bassins versants et conditionne l'importance des rejets en mer J. HOOK, Les sables et la phase minérale qu'ils renferment se déposent sur la plate-forme d'autant plus facilement que les échanges avec l'océan sont limités aux embouchures, situées pour la plupart à l'ouest de la barrière récifale.

Cet apport terrigène entrave localement le développement des récifs, donnant à la barrière son aspect discontinu. PUJOS et al. En Caraïbe, ces dernières sont constituées d'argiles noires, de débris végétaux et d'argiles à huîtres O.

En bordure de l'accore du Pacifique, l'exoscopie des grains révèle un environnement deltaïque, analogue à celui observé sur l'actuelle plaine côtière P. Elle marque la présence d'un milieu océanique franc au delà de la zone d'influence de l'oxygène atmosphérique. Le fait qu'elle ait été localement oxydée indique qu'elle était présente lors de la dernière régression qui l'a altérée. En outre, il semble, sur le plateau guyanais, qu'il n'y a pas eu de conditions favorables à la glauconitisation depuis 1 8 ans BP G.

Les facteurs géochimiques responsables de la formation de verdine sont apportés par les fleuves locaux, puis par l'Amazone, respectivement lors des bas et hauts niveaux marins.

De plus, le processus d'authigenèse de la verdine par faible profondeur est compatible avec la présence voisine de récifs. Les eaux envahissent les plates-formes ennoyant la barrière récifale dont la croissance est inférieure à la prendre du poids rapidement que manger 2014 du niveau marin. Des concrétions de Mélobésiées couvrent les récifs agonisants et les substrats durs affleurants J.

Les dépôts sédimentaires attribués à cette époque sont rares. Les sables bioclastiques et les sables à Amphistegina y sont dispersés vers le nord-ouest par regime de poutine courant côtier.

Par faible profondeur, les débris carbonatés sont les supports des verdines M. Avec la remontée du niveau marin, les coraux s'adaptent par le développement d'espèces madréporiques branchues à croissance accélérée Acropora palmata et Acropora cervicornis. Néanmoins, comme la transgression est plus rapide que les possibilités de croissance du récif, sa disparition est inéluctable O.

La croissance des récifs est, semble-t-il, stabilisée en Caraïbe et en fort déclin en Atlantique. Il est le réceptacle de l'ilménite, minéral détritique issu des cuirasses latéritiques et concentré par vannage en zone intertidale, et de débris carbonatés. Ces derniers, issus du démantèlement de la barrière récifale, sont entraînés vers l'ouest par le courant des Guyanes et les courants de marée, puis repris et concentrés par les vagues et les houles P. La polarité granulométrique des sables fins et les teneurs en carbonates décroissantes vers l'ouest G.

ODIN, confirment la reprise de ces éléments et leur étalement différentiel orienté par la dynamique littorale, à l'exclusion des minéraux lourds, plus denses, stabilisés dans les paléo-lits fluviaux M. Cette dispersion a probablement perduré dans les premiers temps de la transgression Holocène. Le démantèlement de ces structures, concomitant à leur développement, fournit de gros volumes de bioclastes, dispersés par la dérive littorale.

Ce biotope se maintient jusqu'à 8 ans BP O. Les rejets amazoniens croisent toujours au large sans effet marquant sur l'environnement littoral. Parfois affleurants SHOM,ces derniers sont le plus souvent recouverts de vases et de sables fins de quelques centimètres à plus de deux mètres d'épaisseurtémoignage d'une morphologie ondulée du toit de la formation P.

En bordure de plate-forme; l'agencement des sables se poursuit. Cette phase transgressive, reconnue près de l'accore, symbolise la première étape de l'extension du système dispersif amazonien sur les Guyanes. Ces dernières, en l'absence d'autres substrats favorables les carbonates se raréfientconstituent le support privilégié pour l'authigenèse de verdine M.

Durant cette phase transgressive, comme pour les Guyanes, le plateau continental est exempt d'apports terrigènes généralisés O. WONG, En cette période de biostasie, la stabilisation relative du niveau de base et le réajustement concomitant du profil des cours d'eau provoquent un remblaiement alluvial et une progradation deltaïque qui se traduisent par des apports particulaires fins sur les plates-formes internes et la construction de vastes prismes terrigènes. Celle-ci débute par un environnement lagunaire à déficit d'oxygène sidérite, oxydes de fer rapidement isolé de l'océan par la fermeture du cordon littoral, laquelle est confirmée par la disparition des Mélobésiées, la présence de débris racinaires épigénisés et de dépôts tourbeux, les variations en éléments traces annonçant une dessalure.

Le transfert progressif vers le large de ces dépôts à matière organique et minéraux associés illustre cette période qui s'achève vers 1 ans BP. Cette instabilité intervient sur un littoral agité, lors du réajustement eustatique. Sur le continent, une période humide de reconquête forestière fait place à un épisode temporairement plus sec M.

Les espèces de Foraminifères opportunistes de milieux turbides côtiers Ammonia tepida et la présence de grains verts évolués issus d'une authigenèse aboutie par l'influence des eaux turbides G.

ODIN, communication personnelle valident l'environnement. Au vu de la masse prédominante des rejets amazoniens, un apport local ne justifie pas de telles variations dans la nature du cortège. Ces fluctuations qualitative et quantitative des apports andins à l'océan sont liées, comme nous le verrons, à des variations climatiques régionales en Amazonie M.

La séquence chloritique, anormale dans une région où les smectites sont cardinales dans les dépôts de surface voir Fig. Cette hypothèse de crues génératrices d'apports particulaires par lessivage et érosion de zones inondables est corroborée par la présence de nombreux débris de matière organique.

La sédimentation récente y est importante et les dépôts vaseux globalement homogènes. Cette contribution à l'élaboration d'une vasière aux limites floues diminue avec l'éloignement de l'exutoire et la baisse progressive de la turbidité des eaux. Elle est certainement grande, reflet d'un arrière pays andin très arrosé où le couvert végétal limite peu l'intense érosion et où l'action de fleuves puissants amène sur une courte distance le matériel particulaire et dissous à l'océan.

Les dépôts, essentiellement constitués de vases homogènes, silteuses et coquillières, témoignent de constantes conditions de sédimentation. Les modèles établis en Amérique du Sud septentrionale Atlantique, Caraïbe et Pacifique mettent en évidence les traits généraux de cette sédimentogenèse Fig. La glauconie abonde dans ces eaux agitées au large du récif.

La période de rhexistasie qui s'étend dans l'arrière pays privilégie les apports fluviaux grossiers sables, minéraux lourds sur les plates-formes exondées couvertes de vallées fluviales, lagunes et mangroves. Les étroits plateaux continentaux sont soumis localement à une forte énergie Guyanes.

Les débris remaniés de la végétation littorale en extinction sont nombreux dans les vasières clairsemées Caraïbe. Les Guyanes et la Caraïbe sont caractérisées par le développement local de vasières, la redistribution d'éléments sédimentaires issus majoritairement de la destruction des récifs et la typique concentration d'oxydes de fer sur le littoral.

Cette phase transgressive est sujette à d'importants remaniements, à l'extension de milieux margino-littoraux sur les Guyanes, à des lacunes de sédimentation et à la mort des récifs en Caraïbe. Les eaux de l'Amazone et des fleuves de la Caraïbe, chargées en matériel fin, envahissent progressivement les plates-formes externes puis centrales contiguës.

Sur le continent, la période de biostasie est marquée par une plus grande stabilité climatique et une augmentation du couvert végétal. Le remblaiement alluvial et la progradation deltaïque se traduisent par des apports fins à l'océan où l'hydrodynamique régionale contribue à la construction de prismes sédimentaires en Atlantique, Caraïbe et Pacifique. L'installation du prisme terrigène amazonien est concomitante d'une érosion côtière et d'un transfert de matériel sur la plate-forme interne.

En Caraïbe, les dépôts vaseux corroborent ces pulsations éphémères des apports andins, alors que le prisme terrigène Pacifique témoigne de conditions de sédimentation plus régulières.

En Caraïbe, dans les régions exemptes d'apports terrigènes, croissent des peuplements algaires ou madréporiques M. La dispersion des rejets turbides est saisonnièrement contrôlée par le courant des Guyanes et les houles d'alizés Atlantiquele courant des Caraïbes, le contre-courant de Panama et les houles d'alizés Caraïbele courant de Colombie, le contre-courant du Choco et les upwellings Pacifique.

L'extension de ces prismes est grande. En Atlantique, le prisme s'étend de l'embouchure de l'Amazone à Trinidad et sa surface décroît avec l'éloignement du fleuve.

En Caraïbe M. Sur la façade Pacifique, il couvre une grande partie de la plate-forme. À ces raisons essentielles s'ajoutent l'importance des apports fluviaux et la distance parcourue sur le continent et en mer.

Regimen de visitas ordinario

Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment gauche, droit, haut et bas et que de la place soit libérée.

Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs! Dictionnaire de la langue française Principales Références.

La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés. Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral TID. L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia GNU. Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata.

Regime hidrografico de um rio

Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay. Changer la langue cible pour obtenir des traductions. Astuce: parcourir les champs sémantiques du dictionnaire analogique en plusieurs langues pour mieux apprendre avec sensagent. Tous droits réservés. Les cookies nous aident à fournir les services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.